Les trajectoires de balle au padel

Padel: logique du "premier rebond" et du "deuxième rebond"

Une grande différence entre le tennis et le padel réside dans le fait que, pour déplacer l'adversaire, il ne faut pas penser les trajectoires de la même manière. En effet, au tennis, pour déplacer l'adversaire, il faut jouer une balle le plus loin possible de lui, c'est-à-dire avec un premier rebond de balle qui va se trouver très loin de sa position. Au padel, à cause des vitres, la même stratégie amène l'effet inverse, c'est à dire que les points les plus éloignés en premier rebond vont souvent permettre au défenseur de faire moins de déplacement grâce au rebond sur la vitre... (Schéma ci-dessous)

Au padel, il est préférable de penser ses trajectoires en pensant à la retombée du deuxième rebond. C'est lui qui va nous permettre de déplacer l'adversaire. Sur ce schéma, vous pouvez voir que les trajectoires, lorsqu'on pense en mode "deuxième rebond", permettent réellement de maximiser le déplacement de l'adversaire.

Dans une situation réelle et commune, à deux contre deux, cette logique de "deuxième rebond' amène de grosses différences d'efficacité. Le premier schéma, ci-dessous à gauche, montre la logique de trajectoire avec un premier rebond qui rebondit le plus loin possible des défenseurs. Les attaquants cherchent alors un premier rebond au centre du terrain, ce qui permet aux défenseurs ,avec les vitres du fond et les angles des trajectoires, de faire peu de déplacements. Dans le second schéma, ci-dessous à droite, vous voyez la différence lorsque vous cherchez un "2ème rebond" le plus éloigné de l'adversaire. Sur le schéma, vous voyez que le premier rebond n'est pas le point le plus éloigné des défenseurs mais que la trajectoire de balle permet d'obtenir un second rebond bien plus éloigné d'eux, les obligeant ainsi à beaucoup plus de déplacements.

Exemple de trajectoires pour jouer dans des zones données.

Ci-dessous, je vous montre des exemples de logiques de "deuxième rebond" pour arriver à jouer dans une zone donnée. L'idée est que vous vous imprégniez de la logique des trajectoires pour pouvoir les répéter en match ou à l'entrainement. Un bon exercice pour les élèves consistent à mettre des cerceaux en plastique pour indiquer les zones de premier rebond à jouer pour obtenir un second rebond dans les zones adéquates. Notez bien que chaque trajectoire de balle va dépendre de 3 points importants:

  • Notre position sur le terrain (où suis-je ?)
  • La zone que nous désirons jouer en "deuxième rebond" (Où vais-je ?)
  • La vitesse de la balle que j'envoie (va-t-elle avoir assez de force pour allez jusqu'à la vitre du fond et revenir ou n'atteindrait elle même pas la ligne du fond)
  • On pourrait mettre un 4ème point qui serait "ai-je un obstacle sur ma route ?", c'est-à-dire un joueur qui pourrait "facilement" faire une interception.

Le centre: l'une des zones les plus jouées au padel

Ligne du fond côté vitre

Zone courte

Jouer derrière le joueur avancé

Utilisation de la Vibora pour jouer derrière un joueur